Pages

Leurs formules optiques

Les formules optiques soviétiques reprennent bien souvent des formules calculées par Carl Zeiss durant la première moitié du XXème siècle. Comme chez Zeiss, chaque nom d'objectif (famille) correspond à un type de formule optique. On définit une formule optique par le nombre de lentilles, le groupe de lentilles, et leur position dans l'objectif. Il existe parfois des petites exceptions, qui confirment cette règle.
Par exemple, la formule optique Tessar se compose de 4 lentilles en 3 groupes, ce qui veut dire que l'objectif comprend 4 lentilles, dont 2 sont collées.

Mon but ici n'est pas de vous assommer avec des détails techniques, mais plutôt de présenter chaque famille d'objectifs.
Le schéma optique présenté pour chaque formule est celui d'un objectif précis parmi la "famille" de la formule. Tous les objectifs de la famille possèdent la même formule, mais se différencient sur certains détails (diamètre des lentilles, distances entre elles, forme de certains éléments...).

N.B : On parle souvent de "copie" de formule optique lorsque l'on parle des objectifs soviétiques. Dans le monde de l'optique, tous les constructeurs se sont repris les formules les uns les autres. Ainsi, le Tessar de Zeiss est l'Industar des soviets, mais aussi l'Elmar de Leitz (Leica). Dit-on que Leica a copié Zeiss? Je ne pense pas, alors qu'on porte souvent un regard péjoratif sur les "copies" soviétiques. Les formules optiques ne sont pas protégées de la copie, le nom de ces formules l'est.
Attention cela dit, dans le cas des Helios et Jupiter, on peut plus facilement parler de "copie", puisqu'ils ont récupéré les optiques après la guerre (ainsi que le personnel et les machines), avant les produire sous un nom soviétique. Ils ont donc recalculé et reproduit à l'identique les objectifs récupérés, en les améliorant par la suite. Pour les fans de voitures, on retrouve une logique un peu identique d'amélioration avec les Lada. La Lada 2101 est une réplique presque exacte de Fiat 124 (brevet acquis légalement auprès de Fiat), mais ils ont ensuite produit des variantes améliorées jusqu'aux années 2000 (2101, 2102, 2103, 4, 5, 6... et 2107), alors que Fiat a abandonné le concept de la 124 beaucoup plus tôt.



ERA = 6 lentilles en 5 groupes
Une ère, en russe

Formule optique du Era-6M 50mm/1.5

La formule Era se retrouve dans deux types d'objectif : Des objectifs très lumineux (comme le Era-6M 50/1.5 ci-dessus) ou de très haute résolution (avec une ouverture plus modeste). C'est notamment le cas des Era-7, 12, 13, 14, 15...



HELIOS = 6 lentilles en 4 groupes
Helios, dieu du soleil dans la mythologie Grecque

Formule du Helios-44 58mm/2


La formule des Helios reprend la formule Biotar de Zeiss. Cette formule est connue pour son bokeh tournoyant, et sa douceur à pleine ouverture. Les Biotars ont été récupérés par les soviétiques après la seconde guerre mondiale. Même s'il s'agit originalement de la formule Biotar d'avant-guerre, les soviétiques n'ont cessé de l'améliorer.


INDUSTAR = 4 lentilles en 3 groupes
Du mot Industrie ou Industrialisation, auquel on a ajouté le suffixe "ar", habituel dans la photographie. Objectif apparu en URSS pendant la période de l'industrialisation massive de la région.
Formule de l'Industar-61 50mm/2.8
C'est LA formule optique d'avant-guerre, commercialisée par Zeiss. Une formule optique bon marché qui marche bien. Bonne qualité optique, mais qui ne permet pas d'avoir des objectifs très rapides (pas en dessous de 2.8) sans sacrifier la qualité.


JUPITER = 4 lentilles en 3 groupes OU 7 lentilles en 3 groupes
Du nom de la planète, et indirectement du dieu du ciel de la Rome antique.
Formule du Jupiter-11 135mm/4


Formule du Jupiter-9 85mm/2

Oui, vous ne rêvez pas, il y a bien deux types de formule, la première pour les Jupiter télé-objectif, et la seconde pour les Jupiter à focale plus courte. C'est l'équivalent du Sonnar de Zeiss (tout comme les Biotar, les soviets ont récupéré des Sonnar de Zeiss après la guerre). A noter que le Jupiter-12 n'est pas un Sonnar chez Zeiss, mais un Biogon. Pourtant, le Biogon d'avant guerre repris par les soviets n'est au final qu'un type de Sonnar, et les soviets ne sont pas tombés dans le piège!


KALEINAR = 5 lentilles en 4 groupes
Originalement "Caleinar", venant peut-être de caelum en latin - le ciel.

Formule du Kaleinar-5 150mm/2.8
Formule optique soviétique calculée en décembre 1934. Cela dit, sa commercialisation n'a débuté qu'au début des années 80, avec le Kaleinar-3 et 5. C'est un fait une formule reprise du Caleinar de la firme allemande Rüo-optik GmbH dans les années 20.


MIR
"Mir" était un nom très utilisé en URSS pour les produits de consommation. Ce mot veut dire "paix" ou "monde". Mais dans l'industrie optique soviétique, on aime les étoiles et l'espace. Ainsi, il y a de fortes chances pour que ce nom "Mir" se rapporte à l'étoile Mira, la première étoile variable découverte au sein de la constellation de la baleine.
Formule du Mir-1 37mm/2.8

Famille qui regroupe tous les grands angles rétro-focus. Ces derniers se distinguent par leur lentille frontale très large et bombée. Les formules rétro-focus ont permis aux ingénieurs de concevoir des grands-angles pour les appareils photo reflex. En effet, pour un objectif classique, plus l'angle est large, plus l'objectif doit être proche de la surface photo-sensible. Or, sur un reflex, le miroir placé entre l'objectif et la pellicule (ou le capteur) ne permet pas de placer un objectif assez près. Le soucis des rétro-focus est que l'objectif devient très asymétrique, créant des problèmes d'aberration qu'il est impératif de corriger. L'objectif devient donc plus complexe à fabriquer.


MTO =  3 lentilles/miroirs ou 4 lentilles/miroirs en 3 groupes 
Abréviation de Менисковый Теле Объектив /Téléobjectif à ménisque/
Formule optique du MTOM 500mm/8 de chez OOMZ

Concept et formule optique inventée par Dmitri Maksutov. Nombre de marques vont utiliser son idée d'objectif à miroir durant les années 80!
Ces objectifs sont généralement peu lumineux, et ne peuvent disposer de diaphragme. En contre-partie, ils sont légers et peu encombrant par rapport à leur focal. Le bokeh est de type annulaire, plus communément appelé "donuts". On notera également que c'est avec ce même concept que les soviétiques ont conçu l'objectif le plus lumineux jamais produit, un objectif 20mm qui ouvrait à f0.5, durant les années 40 svp!
Le bloc arrière peut varier. Ici, le MTOM est doté d'un bloc arrière à un élément, alors que le MTO 500 opte pour deux éléments en un groupe.


ORION = 4 lentilles en 4 groupes
Du nom de la constellation.
Formule du Orion-15 28mm/6


Formule pour grand-angle non rétro-focus. On voit ici la différence en terme de simplicité de construction, et de symétrie. Cette formules ne permet pas des exploits en terme d'ouverture maximale, mais offre une qualité d'image extraordinaire sur pellicule. Sur du numérique, les bords perdent en netteté car les capteurs, même très modernes, gèrent très mal la forte inclinaison des rayons de lumière sur les bords. Si la famille "Orion" ne présente qu'un objectif en photo amateur, elle est très présente parmi les objectifs de photographie aérienne.


RUSSAR = 6 lentilles en 4 groupes
Du nom de son génie de créateur Rusinov, avec l'ajout d'un "S" en allusion à la Russie, et le suffixe "ar" répandu dans le domaine optique.
Formule du Russar MR-2 20mm/5.6
Même principe que pour le Orion ici, même qualité d'image, et même problème sur capteurs numériques. Formule optique calculée par Russinov en 1957. Tout comme l'Orion, peu d'objectifs en photographie amateur, mais de très nombreux modèles d'objectifs pour photographie aérienne utilisent cette formule.





TAIR = 3 lentilles en 3 groupes
Nom venant soit du lac Taïr, pas très loin de Iochkar-Ola en Russie, soit de l'étoile Al'Taïr de la constellation de l'aigle.
Formule du Tair-3A 300mm/4.5
Formule unique en son genre, et jamais copiée. Sa particularité est cette lentille arrière (ménisque divergeant), formule que l'on doit à Volosov en 1943. C'est la formule optique utilisée pour les FS-2 (photosniper) utilisée à la fin de la guerre. Attention, le Tair-33 (ainsi que le Tair-11) possèdent une lentille supplémentaire entre le diaphragme et la lentille arrière.


TELEMAR = 4 lentilles en 3 groupes
Du mot "Teleobjectiv" et "Mariyskiy" (son créateur?).
Formule du Telemar-22 200mm/5.6
Formule optique pour téléobjectifs calculée en 1948, inspiré de "Telikon" allemand. La famille a peu de descendance dans la photographie amateur, mais quelques objectifs en photographie aérienne.


TELEAR = 5 lentilles en 5 groupes

Formule du Telear-N 200/3.5
Formule optique pour téléobjectifs. Peu d'informations la concernant.


URAN = 7 lentilles en 5 groupes
Uran est le nom russe pour la planète Uranus, également le dieu Grec du ciel (Ouranos).

Formule du Uran-27 100mm/2.5

Formule optique surtout utilisée pour les objectifs grand-angles de photographie aérienne. Un Uran-26 35mm/2.5 a été développé par le GOI en 1948, sans suite en termes de production.



VEGA = 5 lentilles en 4 groupes
Du nom de l'étoile de la constellation de la Lyre.
Formule du Vega-3 50mm/2.8
Formule optique semblable au Biometar de Zeiss, utilisée pour des objectifs à focale normale et téléobjectif moyen (pour moyen format). Formule optique calculée en 1957 par les soviétiques.


VOLNA = 6 lentilles en 5 groupes

Formule du Volna-9 50mm/2.8
Formule optique de type Planar de Zeiss (ou Ultron de Voigtlander), utilisée par les soviétiques à partir des années 80.


ZENITAR = 6 lentilles en 5 groupes
Du nom Zenit (l'usine de fabrication KMZ) et le suffixe "ar", commun dans le milieu de l'optique.

Formule du Zenitar-M 50mm/1.7
Il s'agit également d'une formule "Ultron" (on remarque la ressemblance avec le Volna présenté plus haut). Le Volna n'a été fabriqué que par LZOS, alors que le Zenitar est fabriqué par KMZ. Cela pourrait expliquer le fait d'avoir deux objectifs différents reprenant la même formule optique, surtout que ces deux objectifs sont apparu durant les années 80, époque où les usines "annexes" comme Arsenal et LZOS prenaient une sérieuse indépendance vis à vis de l'usine "centrale" de KMZ.


Sources :

Catalogue d'objectifs 1970
Catalogue de prototypes GOI 1963
ZenitCamera : http://zenitcamera.com/index.html
List of lens diagrams par no-X sur le forum mflenses : http://forum.mflenses.com/list-of-lens-diagrams-triplets-planars-and-hybrid-lenses-t22934.html
lens-club.ru : http://lens-club.ru

2 commentaires: